Admirable Kylie comme adorable Madame de Minogue

»Le style, c’est l’interprétation que vous donnez de vôtre être et la projection que vous en faites aux autres. » Kylie Minogue 1998

»Les désirs se reproduisent par leurs images« – Vivant Denon in Point de lendemain

»Soyez en garde contre le goût que vous avez pour l’esprit. Trop d’esprit humilie ceux qui en ont peu.« – Madame de Maintenon in Extrait des Conseils à la duchesse de Bourgogne

Vous me direz encore des citations, … encore et toujours? Mais c’est pour mieux faire rebondir notre sujet des temps comme du jour que je profite goulûment de la citation, comme de la situation, pour vous enfiler celle-ci ! Juste une dernière qui vous l’allez le voir nous remet dans le droit chemin: »C’est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : Je m’en fous.« – Montesquieu

»Que tout la philosophie consiste en ces trois mots: »JE M\‘ EN FOUS« ça ne vous rappelle rien ça? Pas même un petit air de »La-La-La«? Allons voyons reprenez vous enfin … trois mots, pas un de plus: »La-La-La« c’est le refrain de »Can’t get you out of my head«, qui est aussi le titre de l’autobiographie de Madame de Kylie Minogue, bien sur. Suivez un peu ce qu’on vous raconte sinon vous n’y entendrez rien. On parle musique populaire, musique a images, tubes et paillettes mais aussi de toute une génération. Et Kylie ça n’est déjà plus de toute une génération mais bien deux ou trois. Quel est l’oiseau qui renaît de ses cendres déjà? Bref avoir ce parcours là, mais le sien, un parcours tout à fait unique d’ailleurs, qui passe des pires niaiseries lolipop et arrive vingt ans plus tard a des Body Language ou Fever ca n’est pas rien du tout. Allez avouez un peu. Combien de fois vous étés vous déjà par le passé foutus de la gueule de notre Madame de …? Hein que vous la pensiez comme le degré zéro de la pop et autres crétineries a franges remuantes et trémoussant chantant justement quelque chose comme Na-Na-Na. Bien force est de constater (vous, moi, nous), que nous nous sommes salement trompés. L’erreur est humaine, la bêtise aussi. Depuis trois albums déjà, ou au moins, l artiste me fascine. Je dis l’artiste au sens tout à fait XVIII-èmiste du terme. Comme dire: le sens du regard, du geste, du mouvement, de l’apparition et disparition, du phénomène et de l’intrigue, de ce qu’a rester en face d’une telle personnalité la rétine et l’ouïe se tendent tout dru, de ce que le cerveau se recroqueville dans le fond de la boîte crânienne pour: Penser! Rien de moins en jeu ici que tout cela, toute nôtre existence en ce bas monde en tant qu’être au désir, qu’être a soi tout comme quant à soi d’ailleurs. Vous trouvez que j’en fais de trop, des tonnes? Pas sûr, pas sur du tout même. Regardez Kylie sortant de sa voiture des les embouteillages pour aller prêcher la bonne paroles aux justes, ceux qui savent recevoir son message de partage (in Red Blooded Woman, le clip). Partage de quoi? Bien vous savez quand même un peu ce que cette Madame de a à partager non? Kylie c’est le seul libertinage valable de nos jours. Ni pornographique, ni mièvre (oh la, j’en vois déjà qui sont près a me sauter au cou rien que pour avoir écris une telle chose), ni vide, ni refoulé mais bel et bien assumé. Assumé mais aussi projeté, plus à la Eminem qu’a la Michael Moore et pas déjà encore non plus dans la perversion toute person a la Michael Jackson, en gros … Vous le saviez que dans la mode les femmes touches plus que les hommes (sauf Monsieur de Karl Lagerfeld qui lui a tout de suite compris avec grande intelligence que tout cela ma foi ça n’était qu’un grand jeu coquin)? Non? Que même le sympathique, au demeurant, Robbie Williams ce serait forcément toujours quand même moins bien que la Minogue (voir plus Con mais tout aussi caméléon). Kylie c’est tous les bon cotés de la princesse de Clèves mais avec aussi tous les bons cotés de Marcel Proust, au lit, gavé de Madeleines et avec d’horribles traces d’encre sur la bite »because« ce garçon se touche de trop en écrivant (attention suivez là aussi , je n’ai jamais dit écrivant de trop, non, non, non … Oh la, bien au contraire et grand bien nous fasse. Comme Kylie, tout pareil). Je ne vais pas non plus vous réciter mon top-30-best-of Kylie car tout le monde s’en fout c’est évident, mais attention elle à de quoi faire nôtre star interplanétaire. Mon dieu que de tubes qui ne vous lâchent plus de la semaine. Et que La-la-la sous la douche et que en voiture, au bureau, au lit, en rêves, au réveil, etc., etc., … Ultimate Kylie vient de sortir en DVD ou double CD et chez nous ça n’arrête plus. Je ne vous dis rien de plus quant à son: http://www.love-kylie.com/ … même là c’est tellement au dessus de la moyenne. En bref le Showgirl Tour de Kylie est a Vienne le 30 Mars, j’espère bien vous y croiser. Kylie c’est bon , c’est superbe, ça sonne, ça remue, ça fait aussi se remuer un peu, ça n’aucune égale ni rivale a mon sens, que voulez-vous de plus? Soyons heureux mes biens chers soeurs et très chers frères. (Amen).

Kylie Minogue »Showgirl – The Greatest Hits Tour«: 30. 03. 2005, 19:30, Stadthalle Vienne.
»Ultimate Kylie« (DVD-2CD, Parlophone/EMI)
http://www.kylie.com